Water droplet testing

Le développement récent des EGR basse pression sur les moteurs essence et diesel a mis en évidence la présence de gouttelettes d’eau issues de la condensation des gaz d’échappement dans les circuits d’admission.

Ces gouttelettes aspirées par le moteurs peuvent s’avérer destructices pour les aubages de compresseur des moteurs suralimentés. En s’appuyant sur les données clients, un spray de gouttelettes d’eau (images 1&2) représentatif en taille et en nombre est analysé par la méthode de l’ombroscopie (image 3). Une fois le calibrage du spray effectué, les essais d’endurance sont réalisés sur les roues de compresseur, une centaine d’heures d’essais banc moteur étant généralement simulés en quelques heures de soufflerie.

Image 2

NEWS

1.jpg

Image 3

Image 1